Rapport annuel de la commission de gestion 2022

par | Fév 24, 2023 | Protection du gibier, Rapports annuels | 0 commentaires

C’est avec une grande joie que nous envisageons l’année de chasse 2022. Un très gros travail a été réalisé sans restriction pour le bien-être des animaux sauvages et de leur habitat.

Comparaison des dépenses de conservation pour les années 2013 à 2022

Sauvetage de gibier Prévention des accidents Prévention des dommages du jeu soin biotope Alimentation du gibier Total heures
2015 11034 1367 3693 5738 3353 25185
2016 12615 2102 5450 7680 2950 30797
2017 10811 1541 4489 5917 1945 24703
2018 12169 1406 5358 4254 1940 25127
2019 14923 1678 2830 6433 2830 28694
2020 16581 1738 1871 4129 5563 26077
2021 18248 1382 2393 3571 1316 26910
2022 19974 1537 3709 5623 1354 32197

Sauvetage du jeune gibier

Année Des faons sauvés Des faons sauvés par des drones Faons broutés malgré les mesures prises Faons broutés sans mesure Faons totalement broutés
2015 681 211 85 296
2016 818 117 108 225
2017 669 157 135 292
2018 713 196 187 383
2019 1168 182 149 331
2020 965 583 100 99 199
2021 1154 1326 239 103 342
2022 1019 1409 89 113 262

Lors du sauvetage de faons, l’effort est toujours très important, malgré la planification exigeante pour les chasseurs responsables, car l’agriculteur ne peut tout de même faucher que par beau temps. En effet, 5957 cases ont été recouvertes, altérées ou pré-recherchées selon des méthodes conventionnelles. Avec les drones, les pilotes ont survolé 9478 hectares et sauvé ainsi 1409 faons.

Dans l’Oberland, la population de chevreuils a fortement diminué, car le lynx a une population trop importante pour moi dans ces régions. Dans ces régions, il est de plus en plus difficile de trouver des sauveteurs de chevreuils motivés.

Prévention des accidents

En ce qui concerne la prévention des accidents, nous dépendons des réactions des responsables de l’entretien des forêts, qui peuvent nous indiquer où se trouvent les tronçons de route qui devraient être nouvellement ou récemment équipés de détecteurs de gibier. Ceci toujours en collaboration préalable avec les gardes-chasse compétents. Le canton est certes désormais responsable, mais il ne répondra pas à toutes les demandes. Ici, nous attendons et poussons toujours en arrière-plan pour le concept envisagé sur l’ensemble du canton. Nous sommes sur le coup, mais il est bien connu que dans ces domaines, les choses se font lentement.

Les nombreuses clôtures qui ne sont plus nécessaires mais qui traînent quand même devraient également être rangées et éliminées. Toutefois, cela doit se faire en collaboration avec le propriétaire.

Prévention des dommages du jeu

Un sujet de plus en plus important pour les organisations de gestion, en particulier dans les régions où le cerf est présent. Une bonne collaboration doit être recherchée ici avec le garde forestier compétent. Nous pouvons et devons offrir notre aide.

soin biotope

En 2022, des demandes d’entretien de biotopes ont à nouveau pu être approuvées. Ici, nous pouvons également contribuer à un travail important pour la biodiversité et la conservation de l’habitat. Dans le canton de Berne, de nombreux projets de ce type sont encore en sommeil, c’est pourquoi je demande aux associations de se pencher davantage sur ce sujet.

Module de gestion, formation

Au printemps 2022, nous avons dû rattraper les modules de gestion reportés. Pour Thomas Stauffenegger et son équipe, il s’agissait d’une tâche plutôt difficile. Nous avons proposé 4 modules en 2 jours, ce qui a permis aux jeunes chasseurs d’avoir le meilleur aperçu possible de la gestion de la faune.

Travail en commission

Cette année encore, nous avons discuté et organisé l’organisation de la chasse dans le canton lors des réunions de la commission de chasse. Grâce à l’augmentation de la cotisation pour la chasse, nous avons à nouveau un peu plus d’argent à disposition dans la caisse de la chasse. Nous souhaitons en particulier mieux réglementer le sauvetage des faons avec les drones dans les années à venir et visons une indemnisation de la “prestation” réalisée par les drones. Nous vous informerons ici dès que nous aurons trouvé une solution viable.

Mot de la fin

Chers chasseurs, je vous remercie au mieux pour le travail accompli et pour votre grand engagement en faveur de la conservation de l’habitat, du bien-être des animaux et des travaux en public. C’est une carte de visite que nous pouvons présenter.

Je remercie les membres de la commission pour leur travail infatigable et constructif.

Avec les salutations du chasseur

Johannes von Grünigen

Le président de la Commission de gestion de la FCB